filledechimeres

 

" Il était une fois

un ange et un démon

qui tombèrent amoureux

 

ça s'est très mal terminé."

 

 

 

Les infos pratiques:

 

Titre: Fille des Chimères

VO: Daughter of Smoke and Bone

Auteur: Laini Taylor

Editions: Gallimard Jeunesse

Genre: Fantasy

Format:

518 pages - 18€

 

 

 

 

Résumé:

 

Karou, 17 ans, est étudiante en art à Prague. Ses cheveux poussent naturellement bleus et elle possède d'étranges tatouages depuis toujours. Elle fascine tout le monde avec ses dessins étranges, représentant des monstres. Mais ce que le monde ne sait pas, c'est que ses dessins ne sortent pas de son imagination. Ce sont des chimères, mélanges de différents animaux et elles l'ont élevé. Elle ne sait pas pourquoi, ni d'où elle vient. Partout dans le monde, des empreintes calcinées de mains sont apposées sur les portes vers l'Ailleurs. Une guerre millénaire vient de prendre un nouveau tournent.

 

 

 

 

 

Mon avis:

 

Les anges sont à la mode en ce moment. Mais Anges VS Chimères, je ne sais pas vous, mais pour moi c'est inédit! Je doutais de pouvoir trouver quelque chose pouvant égaler, voire surpasser Hush Hush, c'est chose faite.

C'est incroyable que l'auteur ait pu créer un monde si riche! Mythologie des anges et des Chimères, technique de résurrection, talismans... La majorité du récit se déroule dans notre monde, même si les autres tomes devraient se passer davantage "Ailleurs" =P

Karou est une incroyable dessinatrice, mais a été élevé par des Chimères, dans l'officine, un lieu "Ailleurs" dont les portes s'ouvrent partout dans le monde. Sulfure, son "tuteur" l'envoie faire des courses, c'est à dire acheter des dents. Elle ignore à quoi elles servent. Sulfure la paye en talisman, qu'elle gaspille en futilité. Car Karou ne connaît rien du monde des Chimères. Mais tout va changer avec ces empreintes de main, sa rencontre avec Akiva; un soldat de l'armée des anges; et l'incendie des portes...

Un paquet de révélations à la fin du livre, et il était temps, j'en avais marre du compte-gouttes, c'est incroyable comment on peut s'impatienter dans une lecture prennante =P Le schéma de la quête identitaire, ça me plait !

Et j'adore les petites phrases "Il était une fois" entre chaque partie, dès que j'ai lu la première du genre, j'ai su que le livre allait me plaire !

 

Seul point faible: la couverture! Je ne sais vraiment pas comment elle a été sélectionné mais elle n'est absolument pas représentative du récit =( Mais que ça ne vous empêche pas de lire le livre, hein! ;)

 

Un grand GRAND potentiel donc !

Akiva, reviiiennnnnsss !! =D