« Croyez-vous, parce que je suis pauvre, insignifiante, laide et menue, que je sois sans âme et sans cœur ? Vous vous trompez ! J’ai autant d’âme que vous…et largement autant de cœur ! »

 

 

J-Eyre

 

 

Les Infos Pratiques :

 

Titre : Jane Eyre

 

VO : Jane Eyre

 

Auteur : Charlotte Brontë (21 avril 1816 – 31 mars 1855)

 

Genre : Romance / Historique

 

Editions : Pocket

 

Format :

 

*Pocket – 3,90€

*

*

 

L'info en plus: une nouvelle adaptation est actuellement projetée dans certaines salles


 

 

 

Résumé :


 

Jane Eyre est une orpheline élevée par une tante cruelle. A 10 ans, elle est placée dans une école où elle mène une vie dure pendant de longues années. A 18 ans elle devient gouvernante au manoir de Thornfield et ne tarde pas à s’éprendre du maître des lieux, M.Rochester. Mais Thornfield renferme de noirs secrets, Jane l’apprendra bien assez tôt.


 

 

Mon avis :


 

J’ai découvert Jane Eyre en cours d’anglais au lycée, où notre professeur nous avait montré des extraits du film avec Charlotte Gainsbourg & William Hurt. Près d’un an plus tard, j’ai voulu voir la totalité de cette adaptation et j’ai tellement adoré que je l’ai regardé presque chaque jour pendant la durée du prêt de la bibliothèque (Hélas les tirages du DVD sont épuisés…). C’est donc tout naturellement que j’ai acheté le roman.



 

Je dois aussi vous dire que je raffole de cette époque, le XVIII et XIXè anglais, Jane Austen et les sœurs Brontë, j’adore !



 

Mais revenons au livre, on y trouve un style d’écrire ancien mais jamais lourd comme certains écrits de l’époque pouvaient l’être. Les descriptions sont riches et précises mais n’empiètent jamais sur le récit. Enfin, le livre et écrit de telle manière que c’est Jane Eyre elle-même qui nous conte son histoire, et elle apostrophe régulièrement son lecteur, elle pourrait tout aussi bien être à côté de nous et tout nous raconter, comme elle le ferait à une amie.



 

Le contenu de l’histoire est je dirais, sans âge. Une orpheline qui lutte contre la soumission et l’écrasement de monde se forge une place au prix de son courage et de sa persévérance. (Rien que la saga Harry Potter nous prouve que le sujet est intemporel). Mais les thèmes abordés vont plus loin : la difficulté de réussir lorsque l’on est sans argent et sans relations, les pièges de l’amour, l’impossibilité de se défaire d’un mariage imprudent ou de faire un beau mariage lorsque l’on est gouvernante et/ou pauvre et laide, la lutte pour rester vertueux et bon même lorsque l’on subit les pires souffrances depuis des années, le respect des convenances de l’époque, et l’orgueil.

 

 

Ayant aimé le film, je ne pouvais que vénérer le livre ! =)



 

La couverture cependant, ne rend pas grâce à Jane Eyre, on pourrait se demander si ceux qui l’on choisit connaissent seulement l’histoire. Sur mon édition, on voit une femme de dos avec une robe rose très travaillée, sur une autre, on voit une bouche où l’on a mis un rouge à lèvres bien brillant. Tout cela, pour moi, ne pourrait représenter Jane. Elle qui est quelque peu austère dans sa tenue et ses manières ne supporterait pas ces vanités dans la tenue. Au cours du livre elle refuse même une robe de satin rose qu’on se propose de lui acheter. Je crois donc qu’une robe noire toute simple aurait fait bien meilleur effet !



 

L’une des plus belles histoires d’amour de la littérature !

 

A découvrir sans attendre !