"Dehors, une petite pluie glacée balaie la rue déserte. Quelques ombres glissent sur les trottoirs. En temps ordinaires, quand je sors de chez moi, une foule d'enfants plus ou moins vieux se pressent vers les écoles, les collèges et les lycées. La vie a commencé, la vraie vie des familles et des écoliers. Et bien, je suis en mesure de vous informer qu'avant sept heures, le monde en est toujours à l'étape Création. Je peux même dater précisément le Big Bang: sept heures du matin. Avant, c'est la solitude glacée du Grand Rien."

Bon_Antoine

"Sauf que qu'est-ce qu'il en sait du travail, ton prof principal? Sa vie, c'est: avant je regardais le tableau, maintenant j'écris dessus. Tu parles qu'il est au courant...Moi, je peux t'expliquer la vie, mon biquet. Moi, je peux te raconter des choses que t'es pas assez instruit à ton âge pour savoir..."

 

 

Les Infos Pratiques:

Titre: Le Bon Antoine

Auteur: Marie Desplechin

Editions: Gallimard Jeunesse

Format: 240 pages - 12€50

ISBN-13: 978-2070642069

L'info en plus:

Le Bon Antoine est le deuxième volet de Marie Desplechin sur une série d'histoires de collèges, commencée avec La Belle Adèle.

 

Parution:

Le 22 mars 2013 au Salon du Livre de Paris

Le 05 avril 2013 partout en France.

 

 

 

 Résumé:

Antoine est en troisième, il aurait pu être brillant, si l'école ne l'ennuyait pas à ce point. De plus, Antoine expérimente la Loi de Murphy, la Loi de l'emmerdement maximum. Bien malgré lui, croyez-le ! Il se retrouve donc à effectuer des TIG à la place de son meilleur ami. Ce qu'il ne sait pas encore, c'est qu'en acceptant ce sacrifice, ses ennuis ne font que commencer.

 

 

 

Mon Avis:

Je remercie les éditions Gallimard Jeunesse pour cette avant-première.

Le Bon Antoine est un tome 2, mais c'est un livre indépendant, il se lit très bien sans qu'on ait besoin de lire La Belle Adèle, même si je pense que cela doit représenter un plus.

L'action se déroule dans et autour d'un collège, et c'est à regret (croyez-moi) que j'ai constaté que le collège commençait à dater pour moi. Je suppose que dans 7 ans, je dirai la même chose de l'université...dure vie...

L'histoire est divertissante, Antoine est un personnage sympathique aux réflexions surprenantes, souvent justes et toujours drôles.

L'histoire se lit très vite, et on regrette qu'il n'y ait pas de réelle complexité mais je ne peux pas jeter la pierre à ce livre, car il est destiné à un public de 12 ans ou plus. Tout excusé donc, il plaira aux collégiens, cela ne fait aucun doute.

De plus, Marie Desplechin rend terriblement bien l'ambiance actuelle des collèges, ça en devient troublant !

 

Pour finir, un mot de l'auteur: "Ni l'adolescence ni les temps ne sont si drôles. Pouvoir en rire est aussi une stratégie."