" -Les Take That ont de belles mélodies. Et Dieu bénisse Harry Potter, c'est tout ce que j'ai à dire. Sans lui, Londres aurait été ravagée par les Forces du mal.

-Continue de manger, conseilla Chevie en pensant que, la prochaine fois, il vaudrait mieux qu'elle regarde les vidéos avec lui."

 

 

WARP

 

 

Les Infos Pratiques:

Titre: L'Assassin malgré lui

Série: WARP

Auteur: Eoin Colfer (1965 - x)

Genre: SF

Editions: Gallimard Jeunesse (2014)

Parution: 9 janvier 2014

Format: -à déterminer-

ISBN: -à déterminer-

 

 

 

 

Résumé:

 

Nom de code : W.A.R.P.

Programme de protection des témoins du FBI classé ultrasecret jusqu’au jour où…

 

Riley,

un orphelin de l’époque victorienne, se retrouve soudain projeté dans le XXème siècle, bientôt suivi par son maître, le diabolique…

 

Albert Garrick,

illusionniste et tueur à gages, lancé sur ses traces et celles de…

 

Chevie Savano,

la plus jeune agente du FBI, qui n’a pas froid aux yeux.

 

Une hallucinate course-poursuite à travers le temps, Riley et Chevie sortiront-ils vivants de cette traque implacable? Et pouront-ils empêcher le redoutable Garrick de s’approprier les clés du programme WARP et de changer le cours de l’Histoire?

 

 

 

 

Mon Avis:

 

Je remercie tout d'abord les éditions Gallimard Jeunesse pour ce cadeau de fin d'année.

 

Eoin Colfer. Si ce nom vous semble familier, c'est que vous avez dû lire ou entendre parler de sa saga jeunesse Artemis Fowl, pour ma part c'est la deuxième option, n'ayant toujours pas eu le temps d'ajouter ce livre à ma PAL!

Ce livre est une formidable aventure qui jongle entre aujourd'hui et 1898, en pleine époque victorienne. Riley, après un assassinat, se retrouve projeté dans le monde moderne, dans une planque du FBI. En effet le FBI utilisait une machine temporelle pour la protection de ses témoins importants. Si vous avez vu le film Looper avec Bruce Willis et Joseph Gordon-Levitt, c'est un peu le même principe, sauf qu'on envoie des gens dans le passé pour les garder en vie et non pas s'en débarrasser.

A peine arrivé et enfermé en cellule, le jeune Riley ne pense qu'à fuir, non pas le FBI, mais son maître Garrick, la main armée de la Mort, un assassin professionnel resté dans le passé mais, Riley en est sûr, va venir le chercher. Or dit-il, même le FBI n'est pas de taille face à son mentor. Le petit a raison, commence alors une course poursuite contre le temps et la mort, Garrick voulant éliminer Riley et Chevie pour récupérer la clé temporelle et retourner à l'ère victorienne où il sera, grâce au savoir du XXIème siècle, un dieu.

Le personnage que j'ai adoré: Riley, un jeune garçon qui a été élevé par le pire des hommes, et qui malgré tout a su garder un coeur pur, j'aime aussi sa façon de parler, et sa manière d'être avec Chevie.

Le personnage que j'ai détesté: Garrick. En même temps l'auteur a tout fait pour ça, il n'y a vraiment pas la moindre parcelle de lumière chez ce monstre, il n'est qu'ambition, haine et mort.

Par contre, la couverture ne me paraît pas adaptée, la description de la machine temporelle n'évoque rien de tel et aucune autre machine du genre n'est évoquée dans le livre. Donnez moi votre avis ! ;)

 

Ce premier tome se lit vraiment tout seul, je devais le lire rapidement pour le prêter avant sa sortie officielle à une jeune connaissance fan de l'auteur, je n'ai absolument pas dû forcer ma lecture. Et j'attends le tome 2 avec impatience!

 

 

 

 

Et bonnes fêtes de fin d'année à tous !